in

Facebook serait-il devenu le tribunal des africains ?

On ne le dira jamais assez, les réseaux sociaux et notamment facebook ont changé notre vie. On cause, on partage et commente pleins de choses en longueur de journée. En Afrique comme dans le reste du monde facebook est le réseau social le plus utilisé. Mais en plus de nouer des contacts, chez nous (Afrique) le réseau social  est devenu une sorte de tribunal. On vous explique pourquoi avec si possible des exemples à l’appui.

Depuis sa création en 2004, facebook est le réseau social qui enregistre le plus d’abonné. C’est un comme le monde en version numérique. On y partage presque tout ce qui nous arrive. Mais, c’est là que les problèmes débutent. Les Africains comme le reste du monde ont une manière pour régler les litiges en se référant aux tribunaux. Cette manière est toujours d’actualité, mais le soucis c’est qu’elle serait en train d’être remplacé par le « tribunal Facebook ».

Aujourd’hui rien  n’échappe au réseau social, des histoires de couples, la copine qui a volé les dessous de son amie, le gar qui souffre de chagrin d’amour (goumin) etc.  Ces cas sont examinées par le tribunal  Facebook. Vous cherchez des spécialistes de cœur brisés, de couple vous en trouverez sous les différentes publications des cas précités C’est là-bas (pour parler comme les ivoiriens) qu’on résout les problèmes maintenant.

Facebook serait devenu le tribunal des Africains ? Vous- voulez avoir la réponse à cette interrogation ? Ce n’est pas compliqué, il suffit juste de faire une publication sur votre vie.  Vous verrez,  ils viendront avec leur tabouret, pour avoir plus détails et ensuite parler. Ce n’est pas une mauvaise chose, mais le hic c’est lorsque tout le monde se prend pour un expert en la matière.  Quand c’est comme ça, les choses vont rapidement en couille. Pardonnez nous pour l’expression, mais honnêtement c’est ce qu’on constate. 

Image d’illustration

C’est le seul tribunal où il y a plus de juge que d’avocat pendant un « procès ». Donc vous comprenez pourquoi on se demande ? Vous avez surement fait la remarque, partager cet article pour informer vos amis.

Notez cet article

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Commentaires

commentaires

Afrique: Des châtiments 2.0 pour les voleurs

Pourquoi elles aiment créer le mystère autour de leur âge ?